Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : taichichuan côte basque
  • taichichuan côte basque
  • : Tai Ji Quan (postures, enchaînements, tui shou), Armes (épée, bâton, éventail) Qi Gong, Méditation, Yi Jing, Feng Shui Sensitif Relation Homme et paysage, stages; Invitation à visiter le site de l'association
  • Contact

Infos

f.jpg

 

 

 abstrait-ying-yang-11.gif

ooooooooooo 

 

Durant toute l'année

 

1 cours d'essai gratuit

 

Découverte, initiation

 

Tai Ji Quan

Tous les mardis à 12h

et jeudis à 10h

 

Qi Gong

Tous les jeudis à 18h30

 

 

 

 

ooooooooooo 

 

      Pour vos amis

et connaissances

Le Passeport Découverte

 

 Sans titre-1 copie 

 

Renseignements 06 85 80 47 50

 

ooooooooooo 

 

Horaires des cours

 

 Cours niveau 1 

 

(débutants et +)

Lundi 10h45

Etang du Turc, Ondres

 

ooooooooooo 

 

Lundi 18h30,

Mardi 12h, Jeudi 10h

Centre Sportif 

Haitz Péan

Anglet

 

ooooooooooo 

  

Vendredi 18h30

Urrugne

(Amicale laïque Adixkidea)

 

ooooooooooo 

 

Cours niveau 2 et 3

 

Mercredi 19h

Centre Sportif 

Haitz Péan

Anglet

 

ooooooooooo 

 

Qi Gong

 

Mardi 10h30 (UTLA)

Jeudi 18h30

Centre Sportif 

Haitz Péan

Anglet

 

ooooooooo

 

Méditation

 

1 Samedi par mois

salle des catalpas

Centre Sportif 

Haitz Péan

Anglet

 

ooooooooo

 

  Pour tout renseignement: 

 
Tel: 06 85 80 47 50   


ooooooooo 

 

oiseaux blog-1

 

 

ooooooooo

 

Recherche

Bonjour à tous,

Le collectif " a fleur de temps « travaille sur un nouveau projet

Texte libre

2022 Ensemble 
Année du Tigre d'eau

Le Tigre

Courageux et indépendant.

 

Né pour commander,

il déteste obéir.

Donnant une impression de

largeur de vue et de tolérance,

il est en fait très personnel

et même souvent dur.

Il a un assez mauvais caractère.

Son courage est souvent

de l’inconscience car il a un

très grand goût du risque.

Il a le souci de sa réputation

et apprécie que l’on dise

du bien de lui.

Aimant à se mettre en avant,

il risque, s’il n’y prend garde,

de se faire des ennemis.

Il lui plaît d’agir en grand seigneur

sans trop faire attention au détail,

et là aussi,

il encourt les critiques.

Mais s’il sait tenir parole,

il peut retrouver le respect qu’il mérite.

Son caractère est généreux

et il est capable pour les autres

de tous les sacrifices,

mais il est rarement payé de retour.

 

ooooooooooooooooooooo

 

Yi Jing


Le Yi Jing


(Le classique des mutations) est une aide précieuse lorsque vous désirez faire le point sur une situation, recevoir un avis ou un point de vue différent, faire un choix, connaître le moment approprié pour une action, savoir quelle attitude adopter.

Fondé sur la constatation que le changement est la seule chose certaine, et que toute situation évolue en fonction de son  rythme propre, en captant le moment où vous vous situez. Le Yi Jing répondra à toutes vos questions en vous donnant la meilleure stratégie à adopter

 

Tél: 06 85 80 47 50

oooooooooooooooooooo

 

 

Qi GONG

et

Paysage 

 

Feng Shui Sensitif

 

Vallée  de l'Arberoue

(prés d'Hasparren)

et

Grottes d'Isturitz

 Tél: 06 85 80 47 50

 

ooooooooooooooooooooo 


Dragons

 

 

Passage 2016

Dragon d'Argent

Dragon de feu

Fred et Isabelle

Dragon d'eau

ooooooooooooooooooooo  




 

 

 

3 mai 2014 6 03 /05 /mai /2014 23:04
La célèbre table Est-Ouest de l’impossible dialogue de Chen Zhen, à la Galerie Perrotin (Pierre Haski/Rue89)

La célèbre table Est-Ouest de l’impossible dialogue de Chen Zhen, à la Galerie Perrotin (Pierre Haski/Rue89)

L’artiste chinois Chen Zhen est mort jeune à Paris, à l’âge de 45 ans, d’une maladie dont il se savait atteint depuis l’âge de 25 ans ; mais il reste l’un des plus créatifs, des plus originaux, et des plus pertinents de la génération des artistes contemporains chinois de l’après-Mao.

La Galerie Perrotin, à Paris, présente (en partenariat avec l’italien Galleria Continua) une formidable rétrospective de son travail, qui permet d’en aborder l’histoire – de la peinture figurative de ses débuts aux installations de la fin –, la diversité, et surtout la vision de l’art et de son propre pays qu’il avait quitté en 1986 pour venir travailler en France.

Le commissaire d’expo, Jérôme Sans, a raconté, lors d’une conférence samedi 26 avril comment Chen Zhen, depuis peu à Paris, l’avait abordé en 1986 sous prétexte de l’interviewer « sur le monde capitaliste ». Il a découvert qu’en fait, l’artiste chinois avait été totalement bouleversé par le choc de la rencontre avec l’Occident, et qu’il avait besoin d’un « sas », d’une période de réflexion et d’introspection avant de se remettre à créer.

Deux ans après cette première rencontre, Chen Zhen a appelé Jérôme Sans pour lui dire, « je suis prêt », et lui montrer son nouveau travail : de puissantes installations conceptuelles aux antipodes de la peinture figurative de sa période chinoise, elle-même en rupture avec les codes officiels de l’époque.

« La catastrophe à venir »

En 1999, il produit la pièce « Exciting Delivery », faite de centaines de chambres à air de vélo en train d’être rongées par des petites voitures noires, tels des insectes qui s’abattent sur un champs de maïs.

« Une métaphore (...) de la catastrophe à venir » (Chen Zhen) (Pierre Haski/Rue89)

« Une métaphore (...) de la catastrophe à venir » (Chen Zhen) (Pierre Haski/Rue89)

Il l’accompagne de ce commentaire visionnaire sur la transformation, à peine entamée à cette époque, des mégapoles chinoises qui étouffent aujourd’hui dans un nuage de pollution :

« Lors d’un voyage en Chine, il y a quelques années, j’ai vu un slogan gouvernemental qui disait : “En l’an 2000, 100 millions de Chinois possèderont leur propre voiture. Bienvenue en Chine à l’heure de la compétition de l’industrie automobile !”

Ces “vélos qui accouchent des voitures” ne sont-ils pas une métaphore de cette ambition, de cette catastrophe à venir ? Une image des futures villes d’Asie et du monde entier ? »​

« Quand on tire la chasse... »

Autre travail décapant, reproduit dans l’enceinte de la plus puissante galerie parisienne, fréquentée par les plus riches collectionneurs, ces toilettes publiques traditionnelles chinoises en bois, ornées de panneaux indiquant qu’on est plutôt à la Bourse, dans un bureau de change ou dans une des grandes banques du pays...

Dans un commentaire ironique, Chen Zhen avait évoqué l’argent sale, et il avait ajouté :

« Quand on tire la chasse, tout le monde redevient propre »...

« Le bureau de change », reconstitué à la Galerie Perrotin (Pierre Haski/Rue89)

« Le bureau de change », reconstitué à la Galerie Perrotin (Pierre Haski/Rue89)

On découvrira aussi dans cette expo les croquis de travail de Chen Zhen, authentiques œuvres d’art en elles-mêmes, où dessins, peinture, caractères chinois et mots d’anglais ou de français jaillissent de l’imagination féconde de cet artiste qui se savait condamné par la maladie, et a travaillé sans relâche jusqu’au dernier jour.

Les plans de travail de Chen Zhen sont d’authentiques oeuvres (Pierre Haski/Rue89)

Les plans de travail de Chen Zhen sont d’authentiques oeuvres (Pierre Haski/Rue89)

L’exposition s’intitule « Fragments d’éternité », un très beau titre pour un artiste disparu il y a déjà quatorze ans, mais dont on découvrira l’étendue du travail et sa singularité intacte.

Infos pratiques

Chen Zhen, fragments d'éternité

Jusqu'au 7 juin à la Galerie Perrotin, 76 rue de Turenne, 75003 Paris. Ouvert du mardi au samedi, de 11h à 19h. Entrée gratuite.

Partager cet article

Repost0

commentaires

t>