Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : taichichuan côte basque
  • taichichuan côte basque
  • : Tai Ji Quan (postures, enchaînements, tui shou), Armes (épée, bâton, éventail) Qi Gong, Méditation, Yi Jing, Feng Shui Sensitif Relation Homme et paysage, stages; Invitation à visiter le site de l'association
  • Contact

Infos

f.jpg

 

 

 abstrait-ying-yang-11.gif

ooooooooooo 

 

Durant toute l'année

 

1 cours d'essai gratuit

 

Découverte, initiation

 

Tai Ji Quan

Tous les mardis à 12h

et jeudis à 10h

 

Qi Gong

Tous les jeudis à 18h30

 

 

 

 

ooooooooooo 

 

      Pour vos amis

et connaissances

Le Passeport Découverte

 

 Sans titre-1 copie 

 

Renseignements 06 85 80 47 50

 

ooooooooooo 

 

Horaires des cours

 

 Cours niveau 1 

 

(débutants et +)

Lundi 10h45

Etang du Turc, Ondres

 

ooooooooooo 

 

Lundi 18h30,

Mardi 12h, Jeudi 10h

Centre Sportif 

Haitz Péan

Anglet

 

ooooooooooo 

  

Vendredi 18h30

Urrugne

(Amicale laïque Adixkidea)

 

ooooooooooo 

 

Cours niveau 2 et 3

 

Mercredi 19h

Centre Sportif 

Haitz Péan

Anglet

 

ooooooooooo 

 

Qi Gong

 

Mardi 10h30 (UTLA)

Jeudi 18h30

Centre Sportif 

Haitz Péan

Anglet

 

ooooooooo

 

Méditation

 

1 Samedi par mois

salle des catalpas

Centre Sportif 

Haitz Péan

Anglet

 

ooooooooo

 

  Pour tout renseignement: 

 
Tel: 06 85 80 47 50   


ooooooooo 

 

oiseaux blog-1

 

 

ooooooooo

 

Recherche

Bonjour à tous,

Le collectif " a fleur de temps « travaille sur un nouveau projet

Texte libre

2022 Ensemble 
Année du Tigre d'eau

Le Tigre

Courageux et indépendant.

 

Né pour commander,

il déteste obéir.

Donnant une impression de

largeur de vue et de tolérance,

il est en fait très personnel

et même souvent dur.

Il a un assez mauvais caractère.

Son courage est souvent

de l’inconscience car il a un

très grand goût du risque.

Il a le souci de sa réputation

et apprécie que l’on dise

du bien de lui.

Aimant à se mettre en avant,

il risque, s’il n’y prend garde,

de se faire des ennemis.

Il lui plaît d’agir en grand seigneur

sans trop faire attention au détail,

et là aussi,

il encourt les critiques.

Mais s’il sait tenir parole,

il peut retrouver le respect qu’il mérite.

Son caractère est généreux

et il est capable pour les autres

de tous les sacrifices,

mais il est rarement payé de retour.

 

ooooooooooooooooooooo

 

Yi Jing


Le Yi Jing


(Le classique des mutations) est une aide précieuse lorsque vous désirez faire le point sur une situation, recevoir un avis ou un point de vue différent, faire un choix, connaître le moment approprié pour une action, savoir quelle attitude adopter.

Fondé sur la constatation que le changement est la seule chose certaine, et que toute situation évolue en fonction de son  rythme propre, en captant le moment où vous vous situez. Le Yi Jing répondra à toutes vos questions en vous donnant la meilleure stratégie à adopter

 

Tél: 06 85 80 47 50

oooooooooooooooooooo

 

 

Qi GONG

et

Paysage 

 

Feng Shui Sensitif

 

Vallée  de l'Arberoue

(prés d'Hasparren)

et

Grottes d'Isturitz

 Tél: 06 85 80 47 50

 

ooooooooooooooooooooo 


Dragons

 

 

Passage 2016

Dragon d'Argent

Dragon de feu

Fred et Isabelle

Dragon d'eau

ooooooooooooooooooooo  




 

 

 

30 décembre 2019 1 30 /12 /décembre /2019 16:58

Partager cet article

Repost0
25 décembre 2019 3 25 /12 /décembre /2019 00:03

 

NE PAS CONFONDRE

IVRE DE BONHEUR

ET

IVRE DE BONNE HEURE

 

Joyeux Noël à Tous

 

 

Partager cet article

Repost0
23 décembre 2019 1 23 /12 /décembre /2019 00:10

 

Partager cet article

Repost0
22 décembre 2019 7 22 /12 /décembre /2019 14:18

 

Par solidarité avec les oies sacrifiées et gavées pour les fêtes de fin d’année,

je mangerais désormais mon foi gras avec un entonnoir.

Bons réveillons de fin d’année et meilleurs voeux de Joyeuses fêtes à toutes et tous !

 

 

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2019 1 16 /12 /décembre /2019 11:48

 

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2019 1 16 /12 /décembre /2019 11:46

Arrêt des cours

Dimanche 22 Décembre 2019

Reprise

Lundi 6 Janvier 2020

 

Bonnes vacances à tous

 

 

Partager cet article

Repost0
10 décembre 2019 2 10 /12 /décembre /2019 10:29

 

Atelier 3ème Partie

Samedi 14 Décembre 2O19

à 15h30 Salle de Danse

 

 

Partager cet article

Repost0
1 décembre 2019 7 01 /12 /décembre /2019 11:01

Alors que le modèle scolaire chinois suscite l’admiration à l’international, le problème de l’éducation comme ascenseur social reste plus que jamais d’actualité.

« D’une maison froide sort rarement un trésor »

(adage chinois)

Xiong Xuan’ang est un étudiant modèle. En 2017, ce jeune homme issu d’une famille de diplomates a fini lauréat du gaokao (examen de fin de second cycle) section littéraire à Pékin. Une réussite qu’il avoue devoir notamment à son milieu familial : « Il aurait été très compliqué pour un enfant de la campagne de se hisser à la première place ».

Cette influence de l’environnement sur la réussite scolaire ne date pas d’hier, et nombreux sont les experts en sciences économiques à se pencher sur l’éducation et l’évolution sociale. Or, en 30 ans d’économie de marché, il semble que la disparité entre les classes sociales se soit accrue. Une analyse confirmée dans Le Capital du XXIe siècle par l’économiste français Thomas Piketty, qui explique qu’aujourd’hui, le rendement du capital dépasse celui du salaire. Autrement dit : rien ne sert de travailler, il faut être né à point ! À l’origine de ces inégalités, s’articulent une multiplicité de facteurs : historiques, géographiques et sociaux.

La culture de l’élitisme

Au début de la dynastie Zhou (qui s’étale de l’an 1046 à l’an 256 avant J.C.), le système féodal n’accordait l’accès à l’enseignement qu’aux enfants de la noblesse, dont il était exigé la maîtrise de six talents : les rites, la musique, le tir à l’arc, la conduite de char, la littérature et l’arithmétique. Mais lors des périodes des Printemps et Automne et des Royaumes Combattants (entre les VIIIe et Ve siècles avant J.-C.), les connaissances culturelles et les savoirs techniques se démocratisèrent progressivement, dans le but de former une nouvelle catégorie sociale – les mandarins. Grâce à la diffusion de la pensée confucéenne, furent alors créées des écoles privées basées sur un principe d’enseignement sans distinction de classes.

 

Plusieurs siècles plus tard, sous la dynastie Sui (581-618), suite à la réunification de la Chine, et afin de renforcer le pouvoir central et de consolider l’unité du pays, des réformes politiques, économiques et culturelles furent lancées, en commençant par le système de la fonction publique et la sélection des mandarins. Ainsi, l’empereur Sui Wendi abandonna officiellement le Système des Neuf-Rangs (九品中正制), qui avantageait les familles les plus puissantes et les plus riches, et en 606, son successeur Sui Yangdi instaura la sélection via les examens impériaux (科举). Un système qui perdura 1 300 ans, tout au long des dynasties Song, Yuan, Ming et Qing, et influença grandement les modes d’enseignement. Forme embryonnaire du système éducatif chinois, les examens impériaux permirent à tout un chacun de pouvoir se lancer dans la voie d’une carrière politique. Les examens ruraux, provinciaux et nationaux devinrent les passages obligatoires pour un jeune homme désireux de devenir fonctionnaire. Une dizaine d’années de rudes études était nécessaire pour préparer un examen de quelques heures, qui lui ouvrirait ou non les portes de la cour impériale. Mais malgré cet apparent égalitarisme, les enfants de la noblesse, de par l’avantage culturel de leur environnement familial, étaient les plus nombreuxà réussir.

Des inégalités géographiques et sociales

Avec la création de la République populaire de Chine, le mode de sélection du système éducatif a connu de nouveaux changements, dont deux symboliques : la réhabilitation du gaokao de 1978 et la réforme des frais de scolarité de 1999, qui sont devenus à la charge des étudiants à partir de l’université. C’est à cette époque que l’économie libérale s’est invitée dans l’éducation supérieure chinoise. Par ailleurs, sont apparus des établissements dits « de premier rang », dans lesquels le gouvernement investit lourdement, et qui, selon de nombreuses études, sont principalement fréquentés par des élèves issus de milieux favorisés, tant sur les plans politique, que financier, ou culturel. Des conditions qui ne font qu’annihiler tout espoir d’évolution sociale.

Entre les régions, les différences peuvent être criantes. En haut, une compétition de robot inter-école dans l'Anhui. ©LI Bo/Xinhua. En bas, une classe dans un village miao dans les montagnes du Guizhou .©YANG Wenbin/Xinhua

 

Il est vrai que cette forme d’inégalité se retrouve également dans les pays occidentaux. Sauf que dans cette discrimination sociale, vient également s’imbriquer en Chine une discrimination d’ordre géographique, causée par le déséquilibre dans la répartition des moyens éducatifs sur le territoire, et qui pénalise cruellement les enfants de la campagne. Ainsi, les établissements secondaires du district de Haidian à Pékin, qui possèdent les meilleures ressources scolaires, n’ouvrent leurs portes qu’aux enfants possédant un hukou (livret de famille) local, entraînant ainsi une flambée des prix de l’immobilier. À quelques milliers de kilomètres de là, dans les campagnes de la province du Guizhou, vivent dans la misère et la faim, et bien entendu sans accès à l’éducation, de nombreux enfants délaissés par leurs parents partis travailler en ville. Selon une étude sur les minorités ethniques de l’ouest de la Chine, la plupart des enfants issus de ces minorités commencent à travailler avant même d’avoir terminé l’école primaire. Ainsi, l’avenir d’un jeune Chinois se dessine principalement en fonction de son environnement, et le système scolaire ne lui est en rien profitable.

Internet : le leurre de l’égalité ?

Certaines personnes aiment à croire que l’éducation via internet pourrait éradiquer les inégalités régionales et contribuer au développement d’un enseignement équitable. Aujourd’hui, les élèves des campagnes ont en effet théoriquement la possibilité de visionner sur des plates-formes en ligne des cours dispensés par des professeurs émérites et ainsi bénéficier d’un enseignement de qualité. Mais certains chercheurs nuancent l’efficacité de ces nouveaux outils et dénoncent les contenus trop « urbanistes » et élitistes (comme les sciences, l’intelligence artificielle, l’art, etc), qui ne profitent très majoritairement qu’aux citadins. Il serait temps que chercheurs et législateurs se penchent davantage sur l’efficacitéde l’enseignement actuel et son rôle supposé d’ascenseur social.

Vivianne TANG est professeur de langue française et chercheuse en sciencesde l’éducation à l’université des Communications du Sud-ouest à Chengdu (Chine).

Traduit du chinois par Alexis LE ROGNON

 Chine.info

Partager cet article

Repost0
1 décembre 2019 7 01 /12 /décembre /2019 10:47

Le ministère chinois des Technologies électroniques et informatiques a annoncé l’obligation de mettre en place un scan de reconnaissance faciale pour toute personne qui voudrait obtenir une carte SIM, un téléphone portable ou utiliser un service en ligne. C’est en tout plus de 850 millions d’utilisateurs de services Internet qui sont concernés par cette nouvelle réglementation. Justifiée par la volonté de « protéger les droits et intérêts des citoyens dans le cyberespace », elle doit entrer en vigueur à partir du 1erdécembre 2019. 

 

La collecte de données faciales tend à devenir «monnaie courante» en Chine, qui cherche à devenir le leader mondial en intelligence artificielle (IA). Les technologies chinoises de reconnaissance faciale figurent déjà parmi les plus avancées, grâce notamment à un accès facilité aux massives données numériques privées nécessaires au développement de l’IA, et qui font de la Chine l’« Eldorado de la data ».

 

Photo © Pixabay - Chine.info

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2019 3 27 /11 /novembre /2019 11:53

Pour beaucoup d'occidentaux visitant la Chine pour la première fois, la chose la plus curieuse est certainement le service de l'eau chaude à toute heure et avant chaque repas ! Même à l'étranger, il n'est pas rare de voir des Chinois commander de l'eau chaude au restaurant ou dans un café. Bien sûr, les Chinois ne la consomment pas brûlante mais l'eau ainsi servie a d'abord été portée à ébullition et est servie très chaude. On peut attendre qu'elle refroidisse un peu ou qu'elle soit à température ambiante pour la boire.

 

En juin dernier, durant la cérémonie de remise de diplômes de l’Ecole normale de l'est de la Chine, le discours d’un étudiant italien, Carlo, a fait le buzz sur Weibo. Durant la cérémonie, Carlo explique avec humour son rapport à l'eau chaude et comment ses camarades lui conseillent de boire de l'eau chaude pour régler tous ses maux. Il se rappelle avoir souvent entendu : « Tu a de la fièvre ? Bois de l’eau chaude. », «Tu a mal à l’estomac ? Bois de l’eau chaude. » ou encore « Tu es stressé ? Bois de l’eau chaude. »

 

L’eau chaude serait-elle toute puissante pour les Chinois ?

 

Selon les principes de la médecine chinoise, boire de l'eau chaude est bon pour la santé. La température corporelle normale est de 37°. Boire de l'eau chaude permet de maintenir cette température et le corps n'a pas besoin de dépenser trop d'énergie pour réchauffer les aliments ingérés. Car une consommation régulière d'eau froide ou glacée ferait descendre la température corporelle soudainement et ferait ralentir le métabolisme. Au niveau de la digestion, l'estomac évacue très rapidement un aliment ou une boisson glacés car le froid est une agression. Mais ce passage rapide entraîne la fuite des aliments insuffisamment digérés pour être rejetés, et leurs apports nutritionnels avec !

Et quand on sait qu'une bonne digestion est la base d'un corps en bonne santé, prendre soin de son estomac est donc primordial.

 

C'est pourquoi même en été, les Chinois consomment chaud et continuent de boire de l'eau chaude. Car la température corporelle a tendance à augmenter avec la chaleur et ingérer des aliments ou des boissons trop froids provoque une trop grande agression à l'estomac.

 

De plus, pendant longtemps, les Chinois ont consommé de l'eau chaude pour éviter virus et bactéries. Dans les années 50, le gouvernement chinois incitait la population à consommer de l'eau chaude pour pallier les problèmes d'hygiène et de santé.

 

Alors on se met à l'eau chaude ?

 

Chine-info

Partager cet article

Repost0
t>