Publié le 22 Mai 2006

Les Français, peuple le plus ennuyeux et le moins hospitalier de tous

 

Voir la photo

 

 

 

Les Français sont jugés par le reste du monde comme le peuple le plus inhospitalier de la planète, le plus ennuyeux, et pour couronner le tout, celui qui manque le plus de générosité, selon une enquête du site internet WAYN.

 

46% des quelque 6.000 personnes interrogées sur le site internet spécialisé dans les contacts entre voyageurs Where Are You Now (WAYN, Où vous trouvez-vous maintenant?) ont qualifié les Français de peuple le plus inhospitalier, mais ils sont suivis par les Allemands qui obtiennent le deuxième plus mauvais score, ont rapporté les journaux britanniques Daily Express et Morning Star.

 

Les Britanniques n'apparaissent nulle part dans les 10 premières réponses du classement pour les quatre questions posées: quel sont les peuples les plus inhospitaliers, les moins généreux, les plus ennuyeux, les plus cultivés ? (comme c’est bizarre !!!!!!!!!!!!)

 

Le fondateur de WAYN, le Français Jerôme Touze s'est déclaré stupéfait: "Je n'aurais jamais imaginé que les Français seraient considérés comme les moins hospitaliers de tous", a-t-il dit. "Je pense que notre morosité romantique est incomprise et je vais m'assurer auprès de mes proches et amis en France qu'ils seront plus agréables avec les touristes dans l'avenir".

 

L'Italie est jugée comme le pays le plus cultivé et doté de la meilleure cuisine, tandis que les Etats-Unis n'ont aucun style et la cuisine la plus mauvaise de toutes (Et là, ils sont où les Anglais ?) . Dans cette dernière rubrique, la France apparaît quand même deuxième. Mais un éditorial du Daily Telegraph en rajoute: "Les Français aiment penser que Chanel No 5 est leur parfum, mais nous savons tous que c'est plutôt l'ail et les gitanes moisies".

 

Voici le classement, de 1 à 10:

 

- Les plus inhospitaliers : France, Allemagne, Espagne, Etats-Unis, Italie, Russie, Turquie, Portugal, Chine, Grèce.

 

- Les moins généreux: France, Allemagne, Etats-Unis, Espagne, Turquie/Italie, Russie, Autriche, Grèce, Chine.

 

- Les plus ennuyeux: France, Allemagne, Autriche, Etats-Unis, Pays-Bas, Pologne, Suède, Inde, Chine, Espagne.

 

- Les plus cultivés: Italie, France, Japon, Espagne, Chine, Grèce, Inde/Pays-Bas/Suède/Autriche.

 

 

 

Voir les commentaires

Rédigé par Taichichouaneur

Publié dans #taichichuan-cotebasque

Repost0

Publié le 20 Mai 2006

« A tout moment, et par tous les moyens, le Maître s’efforce de déstructurer ce qui pourrait prendre la forme d’un concept dans l’esprit de l’élève, car le vérité de l’Eveil se cache dans l’informel. »

 

Le Maître est la cloche, le disciple son écho.

 

Dicton zen

 

L’élève, déjà déstructuré, est traité de simple écho d’une cloche !  Rude métier que d’être disciple zen !

Voir les commentaires

Rédigé par Taichichouaneur

Publié dans #taichichuan-cotebasque

Repost0

Publié le 18 Mai 2006

Bien distinguer l'alternance du vide et du plein. Dans le taiji, chaque attitude a un côté vide et un côté plein selon le principe du yin et du yang. Lorsque le poids du corps se porte sur la jambe droite, celle-ci devient pleine (yang) et en même temps la jambe gauche devient vide (yin). Le poids du corps ne se porte jamais sur les deux jambes en même temps, excepté à l'ouverture et la fermeture du taiji. Quand votre centre de gravité se porte sur une jambe, vous pouvez être souple, rapide et fluide, au contraire, avec le poids également réparti sur les deux jambes, vous devenez doublement lourd et stagnant. Pour éviter l'erreur de la double lourdeur, on doit connaître et bien maîtriser l'alternance du yin et du yang dans chaque mouvements

Voir les commentaires

Rédigé par Taichichouaneur

Publié dans #taichichuan-cotebasque

Repost0

Publié le 16 Mai 2006

La gamme des produits pour chiens s’est agrandie, en Thaïlande, d’une radio Internet entièrement destinée à nos fidèles compagnons à quatre pattes. Son inventeur, directeur d’une école de dressage, espère améliorer leur humeur. Dogradiothailand.com  diffusera surtout de la musique pop thaï, ce qui uniquement dans ce pays, n’est pas considéré comme une marque de cruauté envers les animaux.

Je l’ai testé pour vous et cela laisse  mon chien « Raoul » complètement indifférent, mais peut être a t’il des difficultés avec les subtilités de la langue thaïlandaise. Une chose est sure c’est qu’en écoutant cette radio vous n’avez qu’une envie, c’est de prendre la laisse et d’aller faire un tour avec votre compagnon à quatre pattes et que là,  ça le met de bonne humeur et vous aussi. Ainsi je comprends mieux

Voir les commentaires

Rédigé par Taichichouaneur

Publié dans #taichichuan-cotebasque

Repost0

Publié le 13 Mai 2006

Les progrès viennent à ceux qui s’entraînent encore et encore. Vous reposer sur des techniques secrètes ne vous conduira nulle part.

 

 

Morihei UESHIBA

« l’Art de la Paix »

Voir les commentaires

Rédigé par Taichichouaneur

Publié dans #taichichuan-cotebasque

Repost0

Publié le 10 Mai 2006

La Chine demande à ses touristes de ne plus cracher à l'étranger

 

PEKIN - La Chine recommande à ses touristes de ne pas cracher, boire bruyamment ou encore doubler dans une file d'attente, des comportements qui, s'ils sont tolérés dans le pays , ne sont pas toujours les bienvenus à l'étranger, rapporte l'agence de presse Chine nouvelle.
Si les pays de destination profitent de cette manne touristique en pleine expansion, de tels agissements peuvent donner une mauvaise image de la Chine, explique Chine nouvelle.

"Les médias de Singapour rapportent que le personnel hôtelier ne supporte plus les touristes chinois qui crachent dans leur chambre (oui quand même ! ) ou fument au lit", explique l'agence.

"Les compagnies aériennes singapouriennes reprochent aussi aux Chinois de parler fort ou d'être grossiers. Même les journaux de Hong Kong soulignent le manque d'éducation et les mauvaises manières de certains compatriotes de Chine populaire", poursuit-elle.

Les habitants de Pékin avaient déclaré l'année dernière que ce qui les dérangeait le plus au quotidien était les crachats en public, suivi de près par les propriétaires de chiens qui ne ramassent pas leurs excréments.

La ville organisatrice des Jeux olympiques de 2008 a lancé une campagne de sensibilisation pour apprendre aux Pékinois à respecter les files d'attentes, à ne pas cracher, à ne pas laper en buvant et, plus généralement, à adopter de bonnes manières.

Beaucoup de Chinois pensent que se nettoyer les poumons et cracher est bon pour la santé,
une croyance qui fait échouer toutes les tentatives de faire perdre cette habitude. (c'est pas gagné !)

Voir les commentaires

Rédigé par Taichichouaneur

Publié dans #taichichuan-cotebasque

Repost0

Publié le 8 Mai 2006

PEKIN - Les municipalités détournent la circulation, suspendent les chantiers et interdisent la vente à la criée dans les rues afin de réduire le stress pour les 8,7 millions de lycéens qui démarrent les examens d'entrée à l'université. (tout le monde s’arrête, sauf les étudiants)

Soumis à une pression trop forte, un lycéen de 18 ans a tué sa mère à coup de pierre ce week-end dans la province occidentale de Qinghai parce qu'elle lui reprochait de renoncer à passer l'examen, (Il y a sûrement une autre raison) écrit le site Internet www.sina.com.

Les parents chinois considèrent l'examen de quatre jours comme une étape cruciale pour l'avenir de leurs rejetons, mais seul un lycéen sur quatre réussit, selon Chine nouvelle. (Plutôt faible le % de réussite )

Le stress encourage aussi la fraude: plus de 3.000 candidats ont été pris sur le fait l'année dernière, précise l'agence. (en France, on ne doit pas être loin du compte) 
 

 

Source A.F.P.

Voir les commentaires

Rédigé par Taichichouaneur

Publié dans #taichichuan-cotebasque

Repost0

Publié le 5 Mai 2006

On pétrit l'argile pour en faire un vase. Mais sans le vide interne, quel usage en ferait-on ?

Lao-tseu

Voir les commentaires

Rédigé par Taichichouaneur

Publié dans #taichichuan-cotebasque

Repost0

Publié le 4 Mai 2006

Depuis le 13 juillet 2005, l'homme le plus grand du monde est chinois ! Il s'agit d'un pâtre de 55 ans dont le corps mesure un peu plus de 2,36 mètres (2,362 mètres pour être tout à fait exact).

 

Le journaliste Li Zhencun rapporte que Bao Xishun, dont le corps mesure 2,36 mètres est devenu recordman du monde en taille (par croissance naturelle). Le « 1er berger de Chine » devient ainsi « L’homme le plus grand du monde ».

Hier, après 6 longs mois d’attente et avec le soutien de Xin Xing - employé de l’entreprise Chifeng - le géant Bao Xishun est enfin sorti de sa plaine, et a reçu le titre d’homme le plus grand du monde par croissance naturelle de la part du Guiness des records.

Bao Xishun a passé avec succès tous les tests du Guiness des records et est devenu mondialement reconnu comme l’homme le plus grand du monde (par croissance naturelle toujours !).

Cette année il a 55 ans. Il a commencé à jouer au basket il y a 34 ans. Il raconte qu’il pouvait toucher le panier en levant simplement la main.
Etant trop grand pour vivre dans la ville de Shenyang où il avait fait ses classes, il a rejoint son village natal de Chifeng au milieu des plaines en 1973. Plus de 30 ans après, il est enfin ressorti de ses plaines et de sa ville natale.

L’année dernière pendant la période de Noël, dans l’édition du soir du journal « La montagne rouge » - le journal de rencontres de sa seconde ville natale Shenyang - il déclarait « Rêver de devenir le plus grand homme du monde ».

De retour à Shenyang, il a subi une suite d’examens médicaux dans l’hôpital de la ville dont dépend l’université de médecine : entre autres ORL, examens nucléaires à résonance magnétique.

L’analyse des experts révèle que le géant Bao Xishun mesure très exactement 2,362 mètres, et que rien ne peut expliquer sa croissance hors du commun si ce n’est la croissance naturelle.

A l’issue de ces examens, XinXing son fidèle ami et employé de l’entreprise Chifeng a pris soin du géant Bao Xishun et l’a aidé dans l'accomplissement de son rêve : être reconnu par le Guiness des records comme le plus grand homme du monde.

Voir les commentaires

Rédigé par Taichichouaneur

Publié dans #taichichuan-cotebasque

Repost0

Publié le 2 Mai 2006

Dans le Larousse on peut lire :

 

  1. Personne qui enseigne

     

  2. Personne qui dirige

     

  3. Personne dont on est disciple

     

  4. Passer maître : être, devenir très habile dans un art un métier, etc.  

Notre société peut se comparer de plus en plus au grand rassemblement des « water straders », ces araignées aquatiques qui glissent en toutes directions à la surface d’une flaque d’eau, avec l’illusion de la liberté et de la pseudo-fierté d’une polyvalence personnelle, ignorant complètement l’existence du ciel et profondeur de l’eau. Cette glissade ne laisse pas de trace : triste vérité et inconscience infantile du siècle de la consommation.

Le monde de « Loft Story », des voyeurs et exhibitionnistes comblés, qui confondent « zen » et « cool » sans même savoir le sens du mot « zen », et font du mot « cool » une vraie base de la mentalité de la société. Preuves en sont toutes les innovations censées procurer la « vie facile » : musculation devant la télé,  bibliothèque idéale avec des chefs-d’œuvre tels que « dessin facile », « peinture facile », « calligraphie facile », « tai chi facile » …..n’est-elle pas belle la vie facile ?

 

Mais revenons au Larousse

 

  1. Personne qui enseigne………il en existe, même si parfois cette personne ne connaît pas la matière enseignée.

     

  2. Personne qui dirige…….il en existe plus qu’il n’en faut

     

  3. Personne dont on est disciple….déjà beaucoup plus rare

     

  4. Passer Maître…le problème est qu’il n’y a pas assez de temps

     

Mais pour la personne qui a compris que la vie est trop courte pour être pressé, qui choisit la « voie », les rencontres sont très importantes.

 

Rencontres qui nous forment, nous soutiennent et montrent le voie, rencontre avec un Maître.

Pourquoi cette rencontre est importante ?, la réponse est simple : le maître est une personne capable d’accumuler et de transmettre l’expérience de plusieurs générations, d’enrichir ce bagage par sa propre vie créative.

La grande difficulté de la transmission d’un art vient du fait qu’il regroupe trois dimensions :

  1. La dimension technique (l’entraînement Physique)

     

  2. La dimension mentale (qui doit aller de pair avec la pratique physique)

     

  3. la dimension spirituelle et morale (qui doit aider l’élève à évoluer dans ce sens)

La capacité de transmission d’art en dimension globale, telle est la vraie tradition des Maîtres.

L’éducation moderne ne favorise pas l’éclosion de cet esprit traditionnel.

Dans la société actuelle on observe une pratique dominante de « santé et mieux vivre » qui n’a plus rien avoir avec les arts martiaux.

 

Mais pour le pratiquant qui choisit la dimension de l’art en majuscule, « la voie » consiste à prendre comme modèle les Maîtres (tout en reconnaissant que l’on a du mal à atteindre leur niveau) et à s’efforcer de s’imposer une règle de pratique, fondée sur leur exemple, qui nous indique la voie à suivre.

Voir les commentaires

Rédigé par Dragon

Publié dans #taichichuan-cotebasque

Repost0