Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : taichichuan côte basque
  • taichichuan côte basque
  • : Tai Ji Quan (postures, enchaînements, tui shou), Armes (épée, bâton, éventail) Qi Gong, Méditation, Yi Jing, Feng Shui Sensitif Relation Homme et paysage, stages; Invitation à visiter le site de l'association
  • Contact

Infos

f.jpg

 

 

 abstrait-ying-yang-11.gif

ooooooooooo 

 

Durant toute l'année

 

1 cours d'essai gratuit

 

Découverte, initiation

 

Tai Ji Quan

Tous les mardis à 12h

et jeudis à 10h

 

Qi Gong

Tous les jeudis à 18h30

 

 

 

 

ooooooooooo 

 

      Pour vos amis

et connaissances

Le Passeport Découverte

 

 Sans titre-1 copie 

 

Renseignements 06 85 80 47 50

 

ooooooooooo 

 

Horaires des cours

 

 Cours niveau 1 

 

(débutants et +)

Lundi 10h45

Etang du Turc, Ondres

 

ooooooooooo 

 

Lundi 18h30,

Mardi 12h, Jeudi 10h

Centre Sportif 

Haitz Péan

Anglet

 

ooooooooooo 

  

Vendredi 18h30

Urrugne

(Amicale laïque Adixkidea)

 

ooooooooooo 

 

Cours niveau 2 et 3

 

Mercredi 19h

Centre Sportif 

Haitz Péan

Anglet

 

ooooooooooo 

 

Qi Gong

 

Mardi 10h30 (UTLA)

Jeudi 18h30

Centre Sportif 

Haitz Péan

Anglet

 

ooooooooo

 

Méditation

 

1 Samedi par mois

salle des catalpas

Centre Sportif 

Haitz Péan

Anglet

 

ooooooooo

 

  Pour tout renseignement: 

 
Tel: 06 85 80 47 50   


ooooooooo 

 

oiseaux blog-1

 

 

ooooooooo

 

Recherche

Bonjour à tous,

Le collectif " a fleur de temps « travaille sur un nouveau projet

Texte libre

2022 Ensemble 
Année du Tigre d'eau

Le Tigre

Courageux et indépendant.

 

Né pour commander,

il déteste obéir.

Donnant une impression de

largeur de vue et de tolérance,

il est en fait très personnel

et même souvent dur.

Il a un assez mauvais caractère.

Son courage est souvent

de l’inconscience car il a un

très grand goût du risque.

Il a le souci de sa réputation

et apprécie que l’on dise

du bien de lui.

Aimant à se mettre en avant,

il risque, s’il n’y prend garde,

de se faire des ennemis.

Il lui plaît d’agir en grand seigneur

sans trop faire attention au détail,

et là aussi,

il encourt les critiques.

Mais s’il sait tenir parole,

il peut retrouver le respect qu’il mérite.

Son caractère est généreux

et il est capable pour les autres

de tous les sacrifices,

mais il est rarement payé de retour.

 

ooooooooooooooooooooo

 

Yi Jing


Le Yi Jing


(Le classique des mutations) est une aide précieuse lorsque vous désirez faire le point sur une situation, recevoir un avis ou un point de vue différent, faire un choix, connaître le moment approprié pour une action, savoir quelle attitude adopter.

Fondé sur la constatation que le changement est la seule chose certaine, et que toute situation évolue en fonction de son  rythme propre, en captant le moment où vous vous situez. Le Yi Jing répondra à toutes vos questions en vous donnant la meilleure stratégie à adopter

 

Tél: 06 85 80 47 50

oooooooooooooooooooo

 

 

Qi GONG

et

Paysage 

 

Feng Shui Sensitif

 

Vallée  de l'Arberoue

(prés d'Hasparren)

et

Grottes d'Isturitz

 Tél: 06 85 80 47 50

 

ooooooooooooooooooooo 


Dragons

 

 

Passage 2016

Dragon d'Argent

Dragon de feu

Fred et Isabelle

Dragon d'eau

ooooooooooooooooooooo  




 

 

 

1 mai 2015 5 01 /05 /mai /2015 19:26
1er Mai

Partager cet article

Repost0
29 avril 2015 3 29 /04 /avril /2015 23:11

© Chine Informations - La Rédaction, le 23/04/2015

"La tribu des rats" : 1 million de Chinois vivent dans les souterrains de Pékin

Il existe à Pékin de nombreux souterrains construits comme abris dans les années 1970 pour protéger les citoyens d'éventuelles attaques aériennes, dans un contexte de tension avec la Russie. Aujourd'hui, il y aurait environ 1 million de ces personnes vivant dans ces sous-sols de la capitale chinoise.

Depuis une vingtaine d'années, la « tribu des rats » 鼠族 comme elle est surnommée, vie dans quelque 6 000 abris de moins de 8 mètres carrés ; certains individus même, résident dans de petits espaces de stockage à peine plus large qu'un lit simple.

Essentiellement constituée de migrants (on en compterait plus de 280 000), cette « colonie » est composée de serveurs, d'hôtesses de karaoké, de coiffeurs, de cuisiniers, de gardes de sécurité, de travailleurs domestiques ou encore d'assistants de cuisine. Sans celle-ci, la capitale Pékin n'aurait pas le dynamisme qu'on lui connaît.

Avec l'augmentation de l'immobilier et le manque de place, le gouvernement chinois a autorisé dans les années 1990, la transformation de ces abris de guerre en logements pour lesquels les loyers demandés s'élèvent aujourd'hui entre 300 et 700 yuans (45 à 105 euros environ) par mois.

Ce sont essentiellement des jeunes qui composent la « tribu des rats ». Ceux-ci ont l'espoir de quitter rapidement ces lieux, une fois enrichis par plusieurs années de dur labeur.

Les logements y sont précaires. Quelque 50 à 100 chambres partagent souvent une seule salle de bains et une poignée de toilettes. Le froid et l'humanité qui y règnent sont propices aux moisissures mais aussi aux maladies.

Les autorités chinoises qui ont bien conscience des conditions de vie des habitants dessous-sols de la capitale, ont émis en 2010 de nouvelles réglementations interdisant la rénovation de ces habitations considérées officiellement comme « dangereuses, sales et chaotiques ». Et depuis quatre ans, les expulsions ont débuté.

Parallèlement, le gouvernement multiplie les programmes aidant au relogement. Des habitations à loyer modéré et des « locations publiques » sont ainsi proposées à prix modéré aux plus pauvres et aux jeunes diplômés. Cependant celles-ci sont trop peu nombreuses pour accueillir la totalité des personnes à faible revenu constituant « la tribu des rats ».

Le photographe Sim Chi Yin a commencé à capturer des scènes de vie de ce monde souterrain en 2010, dont voici quelques photos :

En orange, les habitations souterraines, en bleu les logements sociaux.

En orange, les habitations souterraines, en bleu les logements sociaux.

"La tribu des rats" : 1 million de Chinois vivent dans les souterrains de Pékin"La tribu des rats" : 1 million de Chinois vivent dans les souterrains de Pékin
"La tribu des rats" : 1 million de Chinois vivent dans les souterrains de Pékin"La tribu des rats" : 1 million de Chinois vivent dans les souterrains de Pékin"La tribu des rats" : 1 million de Chinois vivent dans les souterrains de Pékin
"La tribu des rats" : 1 million de Chinois vivent dans les souterrains de Pékin"La tribu des rats" : 1 million de Chinois vivent dans les souterrains de Pékin"La tribu des rats" : 1 million de Chinois vivent dans les souterrains de Pékin
"La tribu des rats" : 1 million de Chinois vivent dans les souterrains de Pékin"La tribu des rats" : 1 million de Chinois vivent dans les souterrains de Pékin

Partager cet article

Repost0
26 avril 2015 7 26 /04 /avril /2015 23:09

Si un Occidental désire vraiment connaître la culture chinoise, il doit tout d'abord comprendre l'importance de la famille dans celle-ci. Les Chinois veillent à ce qu'on respecte les personnes âgées et prennent soin des enfants et souvent la famille est composée de trois générations qui vivent ensemble dans une parfaite harmonie, les parents accordant beaucoup d'importance à l'éducation de leur progéniture, alors que l'époux et l'épouse ayant chacun son rôle distinct à jouer. Les Chinois considèrent également leur pays comme une grande famille et c'est la raison pour laquelle on constate que les liens familiaux sont vraiment solides en Chine, car le sens de responsabilité familiale est profondément enraciné dans la culture chinoise.

Dans le cas où un Occidental séjourne longtemps en Chine, il pourrait alors remarquer que les Chinois parlent souvent de l'harmonie : les calligraphes écrivent en grands caractères "和谐"(harmonie), le taijiquan (boxe traditionnelle chinoise) apprend aux gens à exécuter des mouvement et des gestes harmonieux, les dirigeants du pays appellent la population à vivre en harmonie, …… alors que la langue chinoise elle-même comporte le sens de l'harmonie et de l'union et met l'accent sur le maintien de la bonne entente entre les gens. La conception du monde traditionnellement adoptée en Chine insiste tout particulièrement qu'on doit éviter l'extrémisme, c'est pourquoi "中庸之道" (doctrine du ‘juste milieu' ) est largement répandue en Chine.

Le développement de la Chine dans le 21ème siècle peut en réalité apporté au monde l'idée de l'harmonie. L'harmonie doit régner dans l'esprit de chacun tant physiquement que mentalement, la nature doit être harmonieuse, un pays doit connaître l'harmonie en son intérieur et l'harmonie doit être maintenue dans les rapports entre les divers pays du monde. Et c'est l'harmonie qui apporte à la paix mondiale le principe de base suivant : la coexistence pacifique, c'est-à-dire que malgré les différences des pays, il faut persister dans le principe de tolérance réciproque pour pouvoir assurer la paix mondiale.

Confucius a dit : « Ne faites pas à autrui ce que vous n'aimeriez pas que l'on vous fasse. ». Mencius a insisté de son côté que chacun doit examiner souvent sa conscience, vivre réellement sa vie, aimer son prochain comme aimer soi-même et c'est ainsi seulement qu'on pourrait s'engager dans la voie qui mène à l'état de la félicité suprême. Quant à Lao Tseu, sa doctrine sur le yin (principe féminin) et sur le yang (principe masculin) doit également être prise en considération. Dans son livre "道德经"(Classique de la Voie et de la Vertu), il explique que le ciel et la terre se complète, qu'il y a une différence entre le haut et le bas et que la transmission de la voix est également harmonieuse, et tout cela est une expression de l'harmonie.

Maintenant, parlons un peu de la différence de l'assimilation créative. Dans la culture chinoise, on souligne l'importance d'apprendre auprès des autres et de s'inspirer des expériences d'autrui, comme par exemple l'introduction de techniques avancées ainsi que de théâtres traditionnels européens et cela force admiration et estime. Après l'application en Chine de la politique de réforme et d'ouverture sur l'extérieur, celle-ci s'est efforcée d'assimiler et de s'inspirer, de façon innovatrice et créatrice, des meilleurs succès scientifiques, techniques et culturels des autres nations, ce qui lui a permis de franchir et de dépasser la situation difficile où se trouvent de nombreux pays de l'Orient et de l'Occident, de même que le goulot d'étranglement du capitalisme et de promouvoir ainsi son développement pacifique. En Chine, le confucianisme, le taoïsme et le bouddhisme s'inspirent les uns auprès des autres et assimilent de façon créatrice. Dans le cas où tous les pays et toutes les nations du monde pourraient jouir réciproquement et en commun des remarquables cultures, se montrer tolérants envers les autres et ne pas s'opposer les uns les autres en déclarant que ‘si ce n'est pas le blanc, ce serait alors le noir', ce sera alors tellement bien et parfait !

Je suis venu en Chine plusieurs fois, j'ai fait de nouvelles découvertes à chaque fois et à chaque fois j'ai ressenti de nouvelles impressions. Par exemple, la Chine a de nombreux projets de construction et des projets d'autoroutes et j'ai constaté que ces projets sont toujours achevés avant le délai fixé. L'achèvement en un temps relativement court des installations sportives olympiques force l'admiration. Je me rappelle de la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Beijing, c'était vraiment grandiose et l'équipe de création et d'organisation a montré au monde entier la capacité créatrice et innovatrice de la Chine. Début 2009, le gouvernement chinois s'est engagé à déployer tous ses efforts pour que le PIB du pays puisse connaître une croissance de 8% avant la fin de l'année et on peut dire maintenant qu'il a réussi et qu'il a tenu son engagement. La culture chinoise prône en outre la diligence et l'assiduité, c'est pourquoi le peuple chinois travaille toujours laborieusement, cela montre le caractère moral d'un pays, d'un peuple et de toute une nation.

Ma conclusion c'est que le 21ème siècle sera un siècle dominé par la Chine, car elle est capable de faire valoir les facteurs positifs de sa propre culture traditionnelle pour aider les autres pays du monde à créer et à établir entre eux de bonnes relations, ce qui lui permettra de devenir le dirigeant du monde. Car en dehors de son économie, la Chine peut apporter au monde entier une grande contribution axée sur quatre valeurs clés, à savoir la famille, l'harmonie, l'assimilation créative et le rendement du travail. Si notre monde fait grand cas de ces quatre vertus, il peut alors jouir au 21ème siècle encore plus de paix et de prospérité et maintenir un déve
loppement continuel et durable.

(L'auteur de cet article Hopkins est un professeur de l'Université de Chicago, aux Etats-Unis)

Source: le Quotidien du Peuple en ligne

Partager cet article

Repost0
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 23:00

© Chine Informations - La Rédaction, le 08/04/2015

Les Chinois n'ont plus le droit de dormir chez IKEA

Le Quotidien du Peuple rapporte que l'entreprise suédoise IKEA a introduit de nouvelles règles qui interdisent aux visiteurs de ses magasins de dormir sur les canapés et les lits.

Il faut dire qu'en Chine, au fur et à mesure des années, les magasins étaient devenus des lieux privilégiés pour les Chinois cherchant à faire leur sieste notamment entre les heures de travail. C'est d'ailleurs chose commune dans le pays de rencontrer des gens dans les centres commerciaux, magasins, restaurants, etc. faire leur sieste, et en particulier si l'endroit est climatisé. En outre, des photos de personnes de tous âges se reposant dans les magasins circulent régulièrement sur la toile.

Si IKEA a laissé faire plusieurs années, voyant en ces personnes qui se reposent, des clients potentiels, le plus grand détaillant de meubles au monde estime aujourd'hui que ce genre de scène affecte l'expérience des clients conventionnels. En effet, certaines personnes n'hésiteraient pas à enlever leurs chaussures et se coucher comme s'ils étaient chez eux.

La chaîne de magasins encourage depuis toujours les visiteurs à s'asseoir ou s'allonger brièvement afin de tester la qualité de ses meubles mais de nombreux clients endormis occupent les espaces durant un temps que le personnel d'IKEA estime trop long.

Et le plus difficile reste à faire appliquer ces nouvelles règles. En effet, les employés d'un des magasins, situé à Pékin, expliquent que la plupart des "perturbateurs" sont des enfants, des personnes âgées, ou encore des personnes qui les ignorent.

Les Chinois n'ont plus le droit de dormir chez IKEA
Les Chinois n'ont plus le droit de dormir chez IKEA
Les Chinois n'ont plus le droit de dormir chez IKEA
Les Chinois n'ont plus le droit de dormir chez IKEA
Les Chinois n'ont plus le droit de dormir chez IKEA

Partager cet article

Repost0
23 avril 2015 4 23 /04 /avril /2015 09:10

Voici la version intégrale, avec des sous-titres français révisés, dudocumentaire chinois « Sous le dôme », qui a fait sensation sur le web chinois à sa sortie fin février, avant d’être censuré par les autorités chinoises. Réalisé par la journaliste Chai Jing, il dénonce la pollution dont sont victimes les grandes villes chinoises.

Ce documentaire a été vu plus de 300 millions de fois sur les sites de partage vidéo chinois avant d’en être effacé.

Une première version sous-titrée en français a circulé, mais avec des traductions assez approximatives.

Rue89 a demandé au traducteur de chinois Frédéric Dalléas de réviser cette traduction, et c’est cette version plus professionnelle qui est mise en ligne aujourd’hui. Frédéric Dalléas a travaillé avec Jef Jaquier et Diana Hsu pour cette version.

SOUS LE DÔME, VERSION SOUS-TITRÉE EN FRANÇAIS

Partager cet article

Repost0
20 avril 2015 1 20 /04 /avril /2015 23:00

L'archéologue Lyu Enguo pense avoir percé le mystère des quelque 200 cercles de pierres découverts il y a douze ans dans la province du Xinjiang (Chine). Selon lui, ces figures géométriques réparties sur 20 kilomètres carrés dans le désert de Gobi seraient des lieux de culte construits par des tribus nomades. Certaines structures sont en effet composées de pierres normalement introuvables dans cette région.

Le Monde.fr

Partager cet article

Repost0
17 avril 2015 5 17 /04 /avril /2015 08:46

Arrêt des cours Samedi 18 Avril 2015

Reprise 

Lundi 4 Mai 2015

 

En attendant, à défaut d'entrainement

jouez donc à

"Paques Man"

 

Rappel : Vacances de Pâques

Partager cet article

Repost0
16 avril 2015 4 16 /04 /avril /2015 10:59

L’atelier 1 ère Partie pour avancés de demain 17 Avril 2015, aura lieu à Haitz Péan quel que soit le temps

Partager cet article

Repost0
14 avril 2015 2 14 /04 /avril /2015 23:00

Le son d’Otsozelaia à la loupe

Iegor Resnikoff testait la résonance de la grande salle des grottes d’Isturitz. © PHOTO J. A.

Iegor Resnikoff testait la résonance de la grande salle des grottes d’Isturitz. © PHOTO J. A.

Le professeur Iegor Reznikoff, spécialiste de l'art et de la musique antiques, plus particulièrement du chant chrétien, était dans les grottes d'Isturitz et d'Otsozelaia mardi et mercredi dernier. Le professeur à l'Université de Paris qui étudie, par exemple, la résonance des chapelles romanes qui sonnent merveilleusement, s'intéresse aussi aux grottes préhistoriques.

Cette semaine, Iegor Reznikoff était à Saint-Martin-d'Aberoue avec une petite équipe d'une radio de Berlin qui s'intéresse à cette question et qui avait pour objectif, d'enregistrer des sons, dans cette remarquable résonance, avec une musicienne qui jouait sur une copie de flûtes préhistoriques (les originales sont au musée de Saint-Martin-en-Lay, près de Paris). Dans ces grottes, une recherche directe est faite pour pénétrer dans l'univers sonore des populations du Paléolithique, afin de connaître, quel rapport ces populations ont pu entretenir avec les sons et préciser leur utilisation rituelle de la voix et des moyens sonores.

Le rapport son et image

Les premières études en ce sens ont été réalisées en 1983 et 1985 en Ariège (grottes du Portel, de Fontanet et de Niaux). Ces résultats permettent d'établir la corrélation entre la dimension sonore et l'œuvre picturale. Dans une grotte, il y a des salles ou des niches qui sonnent, alors que d'autres pas.

La question est de savoir s'il y a un rapport entre la qualité sonore d'une salle ou d'une galerie et la présence d'une image. « Dans les grottes que nous avons pu étudier il y a cette règle générale que, plus l'endroit est sonore et plus il y a de peintures », dit le professeur. Ce qui veut dire que ces tribus du Paléolithique ont choisi des endroits qui sonnent pour peindre et cela, parce qu'ils y produisaient des sons. Ils chantaient et pouvaient jouer de la musique, éventuellement avec des flûtes telles que celles retrouvées dans la grande salle des grottes d'Isturitz.

« Ici et à Otsozelaia, il y a un rapport particulièrement intéressant entre l'emplacement de point rouge et la qualité de résonance. Il y a des endroits où les points rouges se trouvent au maximum de la résonance », précise Iegor Reznikoff.

Jean Arotçarena Sud Ouest 4 Avril 2015

Partager cet article

Repost0
11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 23:00

Une arbalète complète de -2200 ans a été mise au jour dans une des fosses des célèbres soldats de l'armée de terre cuite du premier empereur chinois.

Par Bernadette Arnaud Sciences et Avenir

L'arbalète d’1,30 mètre découverte sur le site de Xian dans la province du Shaanxi. © China News Service/Zhang Tianzhu

L'arbalète d’1,30 mètre découverte sur le site de Xian dans la province du Shaanxi. © China News Service/Zhang Tianzhu

MEURTRIÈRE. C’est par ce nom d’"arme du diable" que l’arbalète était désignée en Occident au Moyen Âge. Apparue mille deux cents ans plus tôt en Chine, l’une d’entre elle, vieille de 2200 ans, vient d’être découverte sur le site de Xian, dans la province du Shaanxi. C’est la plus complète jamais trouvée et elle gisait aux pieds de l’un des soldats de la célèbre armée de terre cuite du mausolée de l’empereur Qin Shi Huangdi (221-207 avant J.-C.). Particulièrement meurtrier, cet engin — dont semblent avoir également subsisté une corde en tendon et un mécanisme en bronze —, était peut-être l’"arme secrète" décrite dans les chroniques historiques chinoises et dont étaient équipées les troupes de cet empereur. C’est en effet en partie grâce à elle que le souverain aurait réussi à écraser ses rivaux et à unifier le royaume en 221 avant notre ère, faisant de lui le premier empereur deChine.


Il semblerait qu’il s’agisse d’une arbalète à répétition"

Cette découverte permet aux chercheurs de mieux étudier cette arme que l’on pourrait comparer, pour l’époque, à un fusil d’assaut moderne. D’après Shen Maosheng, l’archéologue responsable des fouilles, cette arbalète d’1,30 mètre d’envergure décochait des flèches à 800 mètres de distance… "Il semblerait qu’il s’agisse d’une arbalète à répétition", explique l’historienne Valérie Serdon, de l’université de Lorraine, spécialiste des questions d’armement ancien, après avoir étudié les photos du vestige diffusées par les autorités chinoises. "On distingue un chargeur. Ce système ingénieux permettait de contenir plusieurs carreaux (flèches) et palliait ainsi la lenteur du réarmement, poursuit la spécialiste. Pour la distance de tir, je suis en revanche plus dubitative. En Occident, utilisées en tir tendu, ces armes avaient une portée moyenne de 100 à 250 mètres pour les plus grosses d’entre elles", précise-t-elle. L’arbalète — déjà connue, sous une forme simplifiée, pour la chasse — est apparue dans la panoplie militaire occidentale à partir du 11e siècle. Il s’agissait en fait de la version portative des balistes, des armes de positions sur châssis, utilisées dès l’Antiquité. Son apport décisif par rapport à un arc classique provient en fait de son mécanisme. Grâce à une sorte de cliquet muni d’une encoche (la "noix"), la corde de chanvre ou de boyau pouvait être retenue derrière cet arrêtoir, puis libérée juste au moment voulu. "Le tout sans fatiguer le tireur ni exiger de lui de l’adresse alors que l’arc classique est conditionné à la force musculaire de son utilisateur", ajoute Valérie Serdon.


Cette arme remettait en cause l'idéal chevaleresque promu par l'Église

Avec les perfectionnements techniques apportés au fil du temps, l’arbalète devint tellement efficace et meurtrière — d’où cette référence au diable —, que le pape Innocent III, lors du Deuxième Concile de Latran (4 au 11 avril 1139), en prohibe l’usage dans les guerres entre… chrétiens ! Une règle qui sera plus ou moins respectée pendant une cinquantaine d’années. "Cette arme remettait en effet en cause l’idéal chevaleresque promu par l’Église", estime Valérie Serdon. L’arbalète fut même cataloguée comme l’arme des « lâches ». "Individuelle et portative, elle mutile ou tue à distance, sans exposer directement le combattant puisqu’elle permettait de viser sans prendre soi-même de risque", explique l’historienne.

CADENCE. On la trouvera quasi omniprésente dans l’infanterie dès le 13esiècle, sur terre comme sur mer. Par la suite, l’arbalète sera surtout privilégiée dans la défense (fixe) des places fortes, plutôt que (mobile) sur les champs de batailles. “En effet, son inconvénient majeur était devenu sa faible cadence de tir due au temps nécessaire pour le rechargement”. Ainsi, lors de la bataille de Crécy (1346) où s’opposèrent Français et Anglais, un chroniqueur italien a estimé qu’un archer pouvait tirer trois flèches pendant qu’un arbalétrier n’en tirait qu’une. Employée jusqu’à la Renaissance, elle sera supplantée par l’usage des premières armes à feu, couleuvrines et arquebuses. Parmi les célèbres victimes de cette arme redoutable, citons Richard Cœur de Lion (1157-1199). Touché par un tir lors du siège de Chalus, il mourut des suites de ses blessures. L’arbalète chinoise découverte à Xian, devrait permettre la création d’un modèle expérimental pour mieux connaître sa puissance de tir véritable et les capacités mécaniques et aérodynamiques de cette arme utilisée sous les Qin.

Partager cet article

Repost0
t>