Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

PrÉSentation

  • : taichichuan côte basque
  • taichichuan côte basque
  • : Tai Ji Quan (postures, enchaînements, tui shou), Armes (épée, bâton, éventail) Qi Gong, Méditation, Yi Jing, Feng Shui Sensitif Relation Homme et paysage, stages; Invitation à visiter le site de l'association
  • Contact

Infos

f.jpg

 

 

 abstrait-ying-yang-11.gif

ooooooooooo 

 

Durant toute l'année

 

1 cours d'essai gratuit

 

Découverte, initiation

 

Tai Ji Quan

Tous les mardis à 12h

et jeudis à 10h

 

Qi Gong

Tous les jeudis à 18h30

 

 

 

 

ooooooooooo 

 

      Pour vos amis

et connaissances

Le Passeport Découverte

 

 Sans titre-1 copie 

 

Renseignements 06 85 80 47 50

 

ooooooooooo 

 

Horaires des cours

 

 Cours niveau 1 

 

(débutants et +)

Lundi 10h45

Etang du Turc, Ondres

 

ooooooooooo 

 

Lundi 18h30,

Mardi 12h, Jeudi 10h

Centre Sportif 

Haitz Péan

Anglet

 

ooooooooooo 

  

Vendredi 18h30

Urrugne

(Amicale laïque Adixkidea)

 

ooooooooooo 

 

Cours niveau 2 et 3

 

Mercredi 19h

Centre Sportif 

Haitz Péan

Anglet

 

ooooooooooo 

 

Qi Gong

 

Mardi 10h30 (UTLA)

Jeudi 18h30

Centre Sportif 

Haitz Péan

Anglet

 

ooooooooo

 

Méditation

 

1 Samedi par mois

salle des catalpas

Centre Sportif 

Haitz Péan

Anglet

 

ooooooooo

 

  Pour tout renseignement: 

 
Tel: 06 85 80 47 50   


ooooooooo 

 

oiseaux blog-1

 

 

ooooooooo

 

Recherche

Bonjour à tous,

Le collectif " a fleur de temps « travaille sur un nouveau projet

Texte libre

2022 Ensemble 
Année du Tigre d'eau

Le Tigre

Courageux et indépendant.

 

Né pour commander,

il déteste obéir.

Donnant une impression de

largeur de vue et de tolérance,

il est en fait très personnel

et même souvent dur.

Il a un assez mauvais caractère.

Son courage est souvent

de l’inconscience car il a un

très grand goût du risque.

Il a le souci de sa réputation

et apprécie que l’on dise

du bien de lui.

Aimant à se mettre en avant,

il risque, s’il n’y prend garde,

de se faire des ennemis.

Il lui plaît d’agir en grand seigneur

sans trop faire attention au détail,

et là aussi,

il encourt les critiques.

Mais s’il sait tenir parole,

il peut retrouver le respect qu’il mérite.

Son caractère est généreux

et il est capable pour les autres

de tous les sacrifices,

mais il est rarement payé de retour.

 

ooooooooooooooooooooo

 

Yi Jing


Le Yi Jing


(Le classique des mutations) est une aide précieuse lorsque vous désirez faire le point sur une situation, recevoir un avis ou un point de vue différent, faire un choix, connaître le moment approprié pour une action, savoir quelle attitude adopter.

Fondé sur la constatation que le changement est la seule chose certaine, et que toute situation évolue en fonction de son  rythme propre, en captant le moment où vous vous situez. Le Yi Jing répondra à toutes vos questions en vous donnant la meilleure stratégie à adopter

 

Tél: 06 85 80 47 50

oooooooooooooooooooo

 

 

Qi GONG

et

Paysage 

 

Feng Shui Sensitif

 

Vallée  de l'Arberoue

(prés d'Hasparren)

et

Grottes d'Isturitz

 Tél: 06 85 80 47 50

 

ooooooooooooooooooooo 


Dragons

 

 

Passage 2016

Dragon d'Argent

Dragon de feu

Fred et Isabelle

Dragon d'eau

ooooooooooooooooooooo  




 

 

 

1 décembre 2013 7 01 /12 /décembre /2013 11:32

Publié le 01/12/2013 sud Ouest
Par Thierry Lévêque

La filière chinoise de la prostitution, très organisée et tenue par des gangs, exploite de plus en plus de femmes, dans des salons ou sur le pavéXing Bo, prostituée chinoise, a pris peur et s’est confiée à la police. Son erreur fut de vouloir s’installer à son compte et d’en faire part à la camarade d’infortune avec laquelle elle habitait. Le proxénète français, Lucien, flanqué de ses trois complices chinois, l’a menacée de la passer à tabac si elle mettait son projet à exécution, puis lui a demandé 5 000 euros, prix de son insubordination. Xing Bo n’a pas payé de suite et l’un des Chinois, Wei, la croisant dans la rue, l’a assommée.

Saisie après la plainte de Xing Bo, la brigade de répression du proxénétisme a interpellé tout le monde. « Les enquêteurs ont constaté que la plaignante était terrorisée et qu’elle avait dû cesser son activité », a noté le tribunal correctionnel de Paris dans un jugement rendu sur l’affaire en 2012. Wei a été condamné à dix mois de prison et à une interdiction du territoire français pour cinq ans, les autres protagonistes à des peines égales ou inférieures. La colocataire de Xing s’en est sortie avec huit mois de détention.

Cette rare affaire judiciaire, concernant une communauté réticente à saisir les autorités françaises, illustre la violence de ce nouveau visage de la prostitution en France. Apparue à Paris au début des années 2000, la prostitution chinoise s’est fortement développée, selon l’association Médecins du monde qui a pris en charge en 2012 environ 1 200 prostituées de cette origine, soit un doublement en trois ans.

Alors que beaucoup combattent la proposition de loi française au nom de la liberté de vendre son corps, la descente au ras du bitume de l’Est parisien et des prétoires livre avec ce phénomène la réalité crue qui gouverne la vie de 80 à 90 % des quelque 20 000 prostituées recensées en France : celle d’une traite de femmes devenues marchandises.

Recrutées par des officines en Chine au prétexte d’une immigration économique, les femmes contractent avec leurs familles une dette pouvant aller jusqu’à 60 000 euros pour le passage en Europe, qu’on leur demandera de rembourser avec leur corps. Après parfois un passage à la plonge dans un restaurant parisien ou un bar à karaoké, les filles, appelées « marcheuses », se retrouvent sur le trottoir,près du métro Belleville et sur le boulevard de la Villette notamment. Repérables comme de juste à un maquillage outrancier, de très courtes minijupes aux couleurs criardes et des collants noirs, fumant des cigarettes en petits groupes de trois ou quatre, elles semblent ne maîtriser ni le français ni l’anglais, et tout juste interpellent-elles le passant par la phrase clé : « J’ai appartement. »

Il s’agit d’une prostitution « bas de gamme » dans ses tarifs, 30 ou 40 euros la passe. Médecins du monde propose à ces prostituées depuis 2004 un accueil dans le « Lotus Bus », afin notamment de prévenir les maladies sexuellement transmissibles et le sida. Une enquête réalisée auprès d’elles par cette organisation entre 2007 et 2008 a montré que plus du tiers des femmes alors interrogées étaient en France depuis moins d’un an, que 90 % avaient au moins un enfant vivant en Chine et que leur âge moyen était de 42 ans. Ces chiffres sont toujours valables aujourd’hui, selon Tim Leicester, animateur du Lotus Bus. « Ces femmes ont entre 35 et 45 ans, viennent en France à la suite de la perte d’un emploi, d’un drame familial. Selon ce qu’elles nous déclarent, le premier but de la prostitution est de financer les études de leur enfant au pays. C’est souvent leur deuxième emploi et, depuis 2008, il y a une forte augmentation du phénomène, car les premières personnes victimes de la crise ont été celles qui avaient, comme elles, des emplois au noir avant », analyse Tim Leicester.

Les marcheuses ne constituent toutefois qu’une part très marginale de l’offre de prostitution chinoise, localisée pour son écrasante majoritédans les « salons de massage », devenus très rapidement ces dernières années à Paris presque aussi banals que les épiciers arabes. Au nombre de 150 environ, ils sont hébergés dans des locaux souvent très petits, avec le plus souvent deux ou trois employées. On y pratique le « vrai » massage, facturé le plus souvent entre 30 et 50 euros. Le plus souvent, à la demande, on peut surtout payer 20 euros pour une « finition », une masturbation, ou un peu plus pour une fellation.

La justice se montre en général indifférente, et quand ils sont poursuivis, la quasi-totalité des proxénètes des salons de massage sont condamnés à des peines de prison avec sursis. « Si cela a autant de succès, c’est qu’on joue sur l’ambiguïté massage-prostitution. Les clients n’ont pas l’impression d’aller aux putes,c’est plus confortable et moins glauque dans un salon de massage que d’aller au bois de Boulogne, et les filles n’ont pas l’impression de se prostituer. C’est une espèce d’hypocrisie », estime Me Vanina Meplain, avocate de l’association Équipes d’action contre le proxénétisme.

Pourtant, quand les magistrats se donnent la peine de regarder de plus près les règles qui régissent les salons, les peines s’alourdissent. Ainsi, dans un autre exemple rarissime de jugement remarqué par les associations, Long Tang et sa concubine Peiyan, deux dirigeants du mal nommé salon de massage Élégance, situé dans le 17e arrondissement de Paris, ont-ils été respectivement condamnés à 30 et 18 mois de prison ferme en décembre 2012. Une masseuse, Yuehua, avait osé porter plainte en avril 2010. Le régime y était plus proche du camp de travail que du Jardin des délices. Horaires d’ouverture, 10 heures-22 heures, sept jours sur sept. Le patron ou sa compagne se chargeaient d’envoyer quelques gifles bien appuyées à celles qui rechignaient à partir tard. Les trois masseuses n’étaient déclarées que pour une ou deux heures par jour, et touchaient un salaire légal de misère, qu’elles étaient censées accepter grâce aux rémunérations en espèces des masturbations ou fellations, 10 ou 20 euros. Le rendement était bien meilleur pour les proxénètes. Les policiers ont mis au jour 120 000 euros en espèces dans les coffres des patrons d’Élégance à la Société générale, et des comptes bancaires bien approvisionnés.

Que cache cette prostitution ? Un épisode criminel de la mondialisation et de l’émergence de la puissance économique chinoise, dont sont victimes les plus faibles, soutiennent des observateurs. Selon des responsables de la communauté chinoise de Paris, les prostituées viennent pour la plupart de la région du Dongbei, le nord-est du pays qui a subi le démantèlement de grandes entreprises d’État depuis l’apparition en Chine du « communisme de marché ». Le chômage y a frappé de larges pans de la population. Le départ en Europe devient un recours exploité par le crime.

Pour Yves Charpenel, magistrat et président de la Fondation Scelles, qui milite contre le proxénétisme et propose son aide aux prostituées, les dirigeants de ces filières ne relèvent pas des célèbres « triades », les mafias chinoises, mais de groupes spécialisés plus nouveaux. « Ce sont des gangs, des groupes criminels. Le système de proxénétisme fonctionne avec des protecteurs et une importante place laissée aux femmes. Tout ce beau monde est logé dans des taudis de la proche banlieue. » Des accords plus ou moins explicites auraient été passés dans la capitale avec les autres groupes criminels africains ou est-européens exploitant des prostituées, pour se partager le territoire, croit savoir Yves Charpenel. Tim Leicester pense que l’acheminement vers la prostitution n’est pas si automatique, mais confirme le recrutement systématique en Chine et le passage payant, qu’il faudra rembourser.

En Chine, la prostitution est en théorie interdite et passible de prison, et le proxénétisme de la peine de mort, discordance juridique avec la France qui exclut la coopération judiciaire entre les deux pays. De fait, les enquêtes françaises ne peuvent remonter jusqu’à l’origine de ces filières d’immigration.

Le phénomène s’enracine jusque dans la mémoire de Paris. Ainsi, dans les cimetières, parfois au carré des indigents, les dépouilles des prostituées chinoises rejoignent celles des filles d’Europe de l’Est et d’Afrique qui meurent de maladies ou de violences depuis des décennies.

On les appelle « les marcheuses » de Belleville. Elles racolent à l’angle du boulevard de la Villette. (photo Frédéric Dugit/« le Parisien »)

On les appelle « les marcheuses » de Belleville. Elles racolent à l’angle du boulevard de la Villette. (photo Frédéric Dugit/« le Parisien »)

Partager cet article

Repost0
28 novembre 2013 4 28 /11 /novembre /2013 23:17

Partager cet article

Repost0
27 novembre 2013 3 27 /11 /novembre /2013 08:42
Avant le spectacle, les répétitions.
Avant le spectacle, les répétitions.
Avant le spectacle, les répétitions.
Avant le spectacle, les répétitions.

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2013 7 24 /11 /novembre /2013 09:38
C’était vendredi au concert Tambours et Guerriers
C’était vendredi au concert Tambours et Guerriers

Partager cet article

Repost0
20 novembre 2013 3 20 /11 /novembre /2013 23:48

Vendredi 22 novembre à 20h30, le concert « Tambours & Guerriers » se déroulera au Théâtre du Casino Municipal à Biarritz

Il s’agit d’une rencontre particulière entre Tambours & d’Arts Martiaux provenant des 5 continents.

Avec la participation exceptionnelle de Taikokanou,

Plus de 20 Maîtres en art martiaux & plus de 25 tambours sur scène

Les tambours :

- Taikokanou, tambours japonais (Olympia en 2012)

- Txalaparta

- Percussions africaines

- Batucada du Brésil

Les arts martiaux :

- Pencak Silat

- Capoeira

- Kenpo Kai

- Kalaripayat

- Tai Chi Chuan ( Maité Pébay et son école: l’Ecole de tai Ji Quan Côte Basque )

De plus ce concert est pour l’enfance handicapée

A ne pas manquer Vendredi 22 Novembre

Partager cet article

Repost0
15 novembre 2013 5 15 /11 /novembre /2013 11:38

Partager cet article

Repost0
13 novembre 2013 3 13 /11 /novembre /2013 00:00
Atelier d'épée

Partager cet article

Repost0
10 novembre 2013 7 10 /11 /novembre /2013 15:16

GRADES

L’Ecole de Tai ji Quan Côte Basque propose des passages de grades qu’elle a créés et mis au point pour la progression des adhérents qui en font la demande. Elle les a appelés DRAGONS.

Cinq niveaux destinés à évaluer vos points forts et vos points faibles vous sont proposés. Facultatifs, ces grades sont des outils personnels destinés à rythmer et vérifier votre progression, donner du sens , booster votre pratique, et vous préparer aux examens fédéraux pour ceux qui en ont le désir.

Ils sont internes à l’association et assurent le niveau de base que nécessitent les examens fédéraux en ce qui concerne la pratique du Tai Ji Quan et du Qi Gong.

- Pour mémoire, la fédération propose des passages de duan, 1, 2, 3, etc., comme dans les autres arts martiaux pour la ceinture noire et les dan. Le 1er duan correspond au niveau de l’ATT1 (attestation technique) pour le monitorat, le 2ème à celui de l’ATT2 pour le CQP, le 3ème à celui de l’ATT3 pour le DEJEPS, et dispensent de passer les ATT.

Les grades élaborés par l’Ecole de Tai Ji Quan Côte Basque se situent en amont, à ce qui pourrait correspondre aux ceintures de couleurs passées dans les clubs.

Chacun des cinq niveaux Dragon a reçu une appellation différente : Eau, Feu, Jade, Argent et Or.

Chaque Dragon comporte une partie théorique et une partie pratique.

Les tois premiers sont basés sur la connaissance des parties 1, 2 et 3, de l’enchaînement en 108 mouvements enseignés par l’école, les deux derniers sur la connaissance non seulement de celui-ci mais aussi des enchaînements d’armes. Tous contiennent une épreuve de travail à deux et d’applications martiales.

En pratique :

Les adhérents font une inscription préalable auprès du professeur (ou par mail) qui à ce moment là, leur fournira le programme précis de chaque passage de dragon.

Les passages ont lieu un samedi du mois de juin, devant un jury de trois personnes.

Une ou plusieurs séances préparatoires vous seront proposées.

Partager cet article

Repost0
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 11:07

photo © Norbert Lefevre

VACANCES DE TOUSSAINT: ARRET DES COURS SAMEDI 19 OCTOBRE, REPRISE DES COURS LUNDI 4 NOVEMBRE 2013.

Partager cet article

Repost0
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 09:11

On connaissait le guide de Nadine de Rothschild, destiné à apprendre aux jeunes filles à bien se tenir en société. Voici désormais le "Guide du touriste bien élevé" distibué par le gouvernement chinois pour inculquer les règles de savoir-vivre aux voyageurs Chinois. Ne pas fourrer les doigts dans son nez, ne pas uriner dans la piscine ou voler le gilet de sauvetage dans l'avion, tels sont les exemples énumérés par les autorités chinoises.

Les touristes chinois, profitant de l'élévation de leur niveau de vie, sont de plus en plus nombreux à se rendre en vacances à l'étranger, mais leur comportement parfois peu civil "nuit à l'image du peuple chinois", affirmait en mai le vice-Premier ministre Wang Yang. L'Administration nationale du tourisme a publié son guide détaillé des bonnes manières, long de 64 pages, sur son site internet à l'occasion de la "Semaine en or", une période de vacances qui a démarré mardi.

Des manières étonnantes

Plusieurs pays, y compris en Europe, ont assoupli leurs procédures administratives pour les visas de tourisme afin d'attirer ces Chinois souvent aisés et prêts à dépenser. Mais il arrive que leurs manières provoquent des froncements de sourcils. En février, une mère de Chine continentale avait suscité une stupéfaction indignée en faisant faire pipi à son fils dans une bouteille, au beau milieu d'un restaurant de Hong Kong.

Le "Guide du touriste bien élevé" recommande d'éviter de se mettre les doigts dans le nez en public ou de se curer les dents avec les doigts, et de se couper les poils du nez. Un touriste bien éduqué ne doit pas occuper trop longtemps les toilettes publiques ou laisser des empreintes de chaussures sur le siège de ces mêmes toilettes. Attention également à ne pas faire de bruit en mangeant et à ne pas boire le potage directement au bol. A la fin d'un voyage en avion, les voyageurs laisseront sous les sièges les gilets de sauvetage, ajoute le guide.

L'image de la Chine

Un guide touristique chinois, M. Zhang, a indiqué que son agence lui avait remis une copie du livret au départ de son voyage. Jusqu'alors, l'agence remettait à ses guides de très brèves recommandations sur la conduite à tenir à l'étranger. "Je pense que les choses doivent être améliorées", a-t-il déclaré alors qu'il accompagnait un groupe à Hong Kong. "Si nous apportons le chaos (hors de nos frontières), c'est notre image, celle de la Chine, qui souffre".

Le livret dispense également quelques recommandations spécifiques à certains pays selon lui. En Allemagne, vous claquez dans vos doigts pour appeler un chien, mais pas une personne. En Espagne, mesdames, portez des boucles d'oreilles, sinon vous donnerez l'impression d'être nues. Et au Japon, ne tripotez pas vos vêtements ou vos cheveux lorsque vous êtes à table.

A quand le guide du Français bien élevé en chine ?

Partager cet article

Repost0
t>